Quelles sont les différences entre le luth et la mandoline ?

28 juin 2023 0 Par LaSalleDeMusique
Quelles sont les différences entre le luth et la mandoline ?

Dans l’univers de la musique, les instruments à cordes occupent une place de choix. Parmi eux, le luth et la mandoline sont deux instruments dont les sonorités envoûtantes ont traversé les siècles. Cependant, malgré quelques similitudes, ces deux instruments possèdent des caractéristiques distinctes qui en font des choix différents pour les musiciens. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les différences entre le luth et la mandoline en explorant leur histoire, leur conception et leur utilisation dans la musique.

L’histoire du luth et de la mandoline

Avant de nous intéresser à leurs différences, il est important de comprendre l’origine et l’évolution de ces deux instruments à travers les siècles.

Le luth, un instrument emblématique de la musique classique

Le luth est un instrument à cordes pincées originaire du Moyen-Orient. Il a été introduit en Europe au Moyen Âge et a connu un regain de popularité à la Renaissance. Le luth a évolué au fil du temps, passant du luth médiéval au luth Renaissance, puis au luth baroque.

Au XVIe siècle, le luth s’impose comme l’instrument de prédilection de la musique de cour, et de nombreux compositeurs tels que John Dowland, Francesco da Milano et Luis de Milán écrivent des pièces spécialement pour cet instrument. Cependant, avec l’arrivée de la guitare baroque au XVIIe siècle, le luth commence à être délaissé et finit par disparaître au XVIIIe siècle.

La mandoline, un instrument populaire et polyvalent

La mandoline est un descendant direct de la mandore, un petit instrument à cordes pincées en vogue au XVIe siècle. La mandoline apparaît en Italie au XVIIe siècle et connaît un succès immédiat. Elle est rapidement adoptée dans toute l’Europe et est particulièrement appréciée pour sa polyvalence et sa facilité de jeu.

La mandoline a évolué au fil des siècles, donnant naissance à divers modèles tels que la mandoline milanaise, la mandoline napolitaine et la mandoline romantique. Aujourd’hui, elle est toujours très présente dans la musique populaire, classique et même contemporaine.

La conception du luth et de la mandoline

Malgré leurs origines communes en tant qu’instruments à cordes pincées, le luth et la mandoline présentent des différences notables dans leur conception.

La forme et la taille

Le luth se caractérise par sa forme en demi-poire et sa caisse de résonance bombée, qui rappelle la carapace d’une tortue. Son manche est long et légèrement courbé. Le luth est généralement plus grand que la mandoline, avec une longueur variant entre 60 et 130 cm.

La mandoline, quant à elle, est plus petite et légère. Sa caisse de résonance est plate ou légèrement incurvée, et son manche est plus court et droit. La mandoline mesure en moyenne entre 40 et 70 cm de longueur.

Le nombre de cordes

Le luth possède généralement entre 6 et 13 cordes simples ou doubles, tandis que la mandoline est équipée de 4 à 6 paires de cordes doubles. Le nombre de cordes du luth peut varier en fonction des époques et des régions, mais il est généralement doté de cordes simples ou doubles en boyau ou en acier. La mandoline, en revanche, est toujours munie de cordes doubles en acier ou en bronze.

La table d’harmonie et le chevalet

La table d’harmonie du luth est généralement en épicéa, tandis que celle de la mandoline est souvent en érable ou en épicéa. Le chevalet du luth est mobile et en bois, alors que celui de la mandoline est fixe et en ébène ou en métal.

L’utilisation du luth et de la mandoline dans la musique

Le luth et la mandoline ont chacun leur propre répertoire et sont utilisés de manière différente dans la musique.

Le luth, un instrument soliste et d’accompagnement

Le luth est un instrument polyphonique, capable de produire plusieurs voix simultanément. Il est souvent utilisé en solo pour jouer des pièces de musique ancienne ou baroque, mais il peut également servir d’accompagnement dans des ensembles de musique de chambre ou encore au sein de chœurs. Le luth est souvent associé à la musique classique et baroque, mais il a également été utilisé dans d’autres genres musicaux tels que le jazz et la musique pop.

La mandoline, un instrument polyvalent et adapté à différents genres musicaux

La mandoline est un instrument très polyvalent, capable de s’adapter à de nombreux styles musicaux. Elle est souvent utilisée en solo, en duo avec un autre instrument (guitare, violon, etc.), ou au sein d’ensembles de musique de chambre. La mandoline est également très présente dans la musique populaire, la musique folklorique et la musique bluegrass. Elle peut être jouée avec un plectre ou avec les doigts, et se prête aussi bien à la mélodie qu’à l’accompagnement rythmique.

En conclusion : luth ou mandoline, deux instruments aux sonorités uniques

Le luth et la mandoline sont deux instruments à cordes aux caractéristiques distinctes, tant au niveau de leur histoire et de leur conception que de leur utilisation dans la musique. Le luth, emblème de la musique classique et baroque, est un instrument soliste et d’accompagnement à la sonorité raffinée. La mandoline, quant à elle, se distingue par sa polyvalence et sa capacité à s’adapter à différents genres musicaux, du classique au populaire.

Que vous soyez musicien amateur ou professionnel, le choix entre le luth et la mandoline dépendra de vos goûts personnels, de votre style musical et de votre niveau technique. Dans tous les cas, ces deux instruments offrent des sonorités uniques qui sauront ravir les mélomanes en quête d’authenticité et d’émotion.

Evaluez cet article !