Comment jouer ce que vous ressentez ?

28 février 2019Non Par LaSalleDeMusique
Comment jouer ce que vous ressentez ?

Beaucoup d’élèves pensent qu’il est difficile de pouvoir jouer ce que l’on ressent. Ils croient que vous devez avoir des années et des années de formation en improvisation et en théorie.

La vérité est que jouer ce que vous ressentez est facile quand vous comprenez ce qu’est le sentiment. Le sentiment n’est pas une émotion, mais il contient une émotion. Par exemple, si je suis dans un état extatique de bonheur et que je me précipite vers le piano pour jouer, ce que je fais, c’est m’emparer de l’émotion.

Jouer ce que l’on ressent ne nécessite pas d’états émotionnels hauts ou bas. Au contraire, le sentiment est toujours avec nous et il suffit de s’asseoir et de jouer. Notre sentiment est ce qui sort de nous dans le moment présent. Il est à l’affût, mais il est toujours là. Pensez à l’écriture libre comme à une analogie. Pour mettre un stylo sur papier et écrire ce qui lui vient à l’esprit, l’écrivain exprime ses sentiments. Des émotions peuvent survenir au cours de ce processus, mais elles reviennent graduellement à l’ensemble des sentiments dont elles sont issues.

Jouer ce que l’on ressent ne demande rien de plus que d’être présent au piano et d’avoir un peu d’habileté à improviser. Par exemple, lors de la création de la leçon no 35 : “Moss Garden”, certaines décisions ont été prises au début. Le son a été déterminé (pentatonique). Les accords ont été choisis et une technique a été choisie aussi (accord cassé).

Une fois ces décisions prises, il s’agit de jouer avec les possibilités. Et c’est de ce jeu que naît une musique qui n’est ni forcée ni voulue. Au contraire, le sentiment peut s’exprimer normalement et naturellement. Cela devient une chose facile à faire, tout comme l’écriture libre.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes